Metz capitale de la Lorraine


Metz ensoleillée

Les beaux jours se poursuivent à Metz. Sur la place Saint Jacques les cafetiers font le plein, sur toutes les terrasses de la ville l’animation bat son plein, on lézarde au soleil ou sous une ombre bienvenue.

L’esplanade et son jet d’eau sert de rafraichissement, les badauds mangent des glaces, et la pierre de Jaumont est encore plus lumineuse et intense que d’habitude.

Pour un peu, sous les arcades de la Place Saint Louis (où les banquiers lombards pratiquaient le change à l’époque) Metz a des petits airs d’Italie. Mais ne le répétez à personne, les rues sont déjà noires de monde.


Le régime Alsace-Moselle

S’installer à Metz, c’est aussi profiter du régime local Alsace-Moselle, un régime de sécurité sociale bénéficiaire (contrairement à la sécu française déficitaire) ET plus avantageux. Ce régime n’est pas disponible à Nancy (Meurthe-et-Moselle).

Il permet de payer de 30 à 50 % moins cher en mutuelle, et le taux de base de la sécurité sociale alsacienne-mosellane est de 90 % et de 100% pour l’hospitalisation..

Le régime Alsace-Moselle, c’est aussi 2 jours fériés en plus dans l’année (le 26 décembre et le Vendredi Saint). Découvrez la couverture du régime local, (et bénéficiaire, on ne le dira jamais assez !) largement au dessus du régime général.

Un autre avantage : le maintien de la rémunération en cas d’absence. Comme dans certaines branches professionnelles dans le reste de la France, les Alsaciens et Mosellans ne souffrent pas du délai de carence de trois jours de la Sécurité sociale en cas d’absence pour maladie.


Administrations régionales

La capitale administrative de la Lorraine regroupe la plupart des institutions régionales :
 

03 87 33 60 00

03 87 37 57 57

03 87 34 87 34

03 87 55 88 00

  • D.D.E.
    17, quai Paul Wiltzer – Metz

03 87 34 34 34

  • Moselis
    3, rue de Courcelles
    BP 25040 – 57071 METZ cedex 3

03 87 55 75 00

 

   

03 87 39 36 36

08 20 25 57 10

  • D.D.A.S.S.
    27, place St Thiebault – Metz

03 87 37 56 0

 


Thermalisme et loisirs en pays messin

Comment parler de Metz sans aborder la zone de loisirs d’Amnéville-lès-Thermes, aux portes de Metz ?

Avec son Thermapolis, la Villa Pompéi, Amnéville attire de nombreux messins amateurs de bien-être, mais aussi des Allemands et Luxembourgeois, et de plus en plus de Parisiens.

Le Casino, l’aquarium, le bowling, la piste de ski Indoor, et l’un des plus beaux Zoos d’Europe font d’Amnéville une cité-loisirs et un petit Las Vegas lorrain pour se détendre et s’amuser à seulement 10 minutes de Metz.


Une capitale méconnue

De nos jours, Metz s’est diversifiée, bien qu’elle soit toujours le centre de commandement militaire du Nord-Est.

Grâce au TGV Est, la ville est à seulement 1h20 de Paris. Elle a reçu la récompense de la « ville la plus fleurie d’Europe« . Beaucoup de clichés perdurent sur la ville, malgré (pour ceux qui la connaissent) ses nombreux parcs et jardins, ses monuments lumineux, et le fait qu’elle soit le berceau de l’écologie urbaine. Jean-Marie Pelt, professeur émérite, est messin et a fondé à Metz l’Institut Européen d’Ecologie.

Il y règne une qualité et une douceur de vie incomparables.


Capitale Historique de la Lorraine

Les premiers indices d’une présence humaine en Lorraine remontent à environ 200 000 ans, avec le biface découvert à Montigny-lès-Metz.

Mais c’est à partir du 1er siècle ap. JC que la ville de Metz prendra son essor, en étant la place forte des Médiomatriques (d’où la ville tire son nom : Mediomatricorum, Mediomatris, Mettis, Mets, Metz) un peuple celte que mentionnera Tacite et dont le vaste territoire s’étendait de l’Argonne au Rhin.

La ville est déjà connue à cette époque pour son exploitation de la pierre de Jaumont, une belle pierre jaune aussi appelée « la pierre du soleil » et que l’on peut admirer aujourd’hui sur les monuments du vieux Metz.

Au temps des Romains, Metz est un important carrefour et une ville riche commerçante, tradition commerçante qui perdurera jusqu’à nos jours. Son Amphithéâtre était un des plus importants du monde gallo-romain et pouvait selon les archéologues accueillir 25 000 places : curieux retour de l’Histoire puisque le stade Saint Symphorien en fait aujourd’hui approximativement 25 000 !

Metz est la capitale du royaume d’Austrasie durant deux siècles de la période franque, de 511 à 751. À la mort de Clovis en 511, Thierry Ier reçoit la région nord-est appelée Austrasie. Il a primitivement établi sa capitale à Reims, mais très vite il choisit Metz en raison de sa situation centrale. Il construit un palais sur la colline Sainte-Croix, qui abrite aujourd’hui les musées de la Cour d’Or.
Lors de la Renaissance, Metz devient une importante place forte et une ville de garnison, et continue à se développer. « Metz défend l’Etat ».

 


G'day |
Inde 2005 : voyage à traver... |
Bienvenue en Allemagne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Bahias de Huatulco
| TOUT SUR LE MAROC DONT LA F...
| internationalgeneration